Sélectionner une page

Tout savoir sur la cravate !

La cravate, accessoire mode masculin par excellence a beaucoup à nous raconter. Histoire, matière, style, techniques de nouage, entretien : nous vous livrons tout ce que vous devez savoir sur la cravate.

La cravate et son histoire

Il est difficile de donner une date exacte concernant la naissance de la cravate car on la retrouve sous des formes variées sur beaucoup de continents.
Cependant, la tombe de l’
empereur chinois Qin Shihuangdi (247 av. J.-C) renferme des statues en terre cuite représentant des soldats avec un foulard noué autour du cou. Les légionnaires de la Rome antique portaient un focale afin de se prémunir des températures hivernales.
Il est convenu que la
cravate moderne naît en Europe au 17 ème siècle. C’est alors une bande de lin ou de coton, agrémentée de dentelles. Elle se porte, enroulée autour du cou, le nœud se situe devant, les deux extrémités pendent de chaque côté.
Le
Roi Soleil crée le métier de Cravatier dont la fonction est de choisir et de placer la cravate du roi. Jusqu’au 20 ème siècle, la cravate prendra différents aspects comme la cravate bouffante, la cravate blanche à nœuds complexes ou encore la cravate “Regate”. C’est en 1924 que Langdorf nous offrira la cravate actuelle.

La cravate : diversité de styles et de matières

Suivant les choix de sa forme, de sa taille ou encore de sa matière, la cravate permet des styles différents suivant les occasions.
Concernant la longueur et la largeur de la cravate, la règle est de les choisir en fonction de sa morphologie.
Plus on est grand, plus la cravate sera longue. L’idée est de permettre une harmonie de l’allure générale de la personne.
On peut distinguer différents types de cravates. La
cravate large, la plus classique, a une largeur comprise entre 6 et 8 cm. De 4 à 6 cm on parle de cravate mince ou slim, qui donne aux chanteurs de rock leur allure survoltée. Dans un tout autre style, on peut trouver la Lavallière ou cravate Ascot, destinée aux femmes comme aux hommes, avec son nœud souple, flottant et large. Enfin, la Bolo ou cravate texane, qui est l’accessoire caractéristique du cow-boy.
On peut aussi trouver la cravate tissée, laine ou lin, la cravate teintée utilisée pour le cuir, la
cravate en soie, le must de l’élégance pour des tenues de cérémonie ou en encore la cravate en cuir portée plus facilement par les femmes.

Faire son nœud de cravate

Il existe un grand nombre de façons d’exécuter son nœud de cravate. Le plus classique et peut-être le plus facile est le nœud simple. S’accordant à la plupart des cravates et avec la majorité des cols de chemise, il est tout à fait adapté pour les hommes de moyenne ou grande taille.

Entretenir sa cravate.

La règle est simple : afin qu’elle garde sa souplesse et sa qualité de tissu, il est nécessaire de dénouer la cravate quand elle n’est pas portée et de la suspendre ou bien de la rouler. Pour l’entretenir, un nettoyage à sec s’impose.

Riche de son histoire, la cravate offre une diversité de styles pour les hommes modernes. Synonyme d’élégance, c’est un accessoire mode, intemporel et indispensable à tout dressing masculin.

 

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This